Mes erreurs: Accepter de l’argent dont on n’a pas besoin

Dans les dernières années, j’ai fait beaucoup d’erreurs. Maintenant que je suis dans une nouvelle aventure, je suis en mesure de méditer sur ces erreurs et d’en apprendre les leçons. Je me permets de les partager ici, en espérant que mes réflexions puissent peut-être aider d’autres entrepreneurs établis ou en devenir.

Accepter de l’argent dont on n’a pas besoin

Il y a quelques années, j’ai contracté un prêt de 110 000$ avec une institution bancaire. Un bon deal. On avait besoin de capital pour la mise en place de nos locaux, de nos équipements, etc. Puis, quelques mois plus tard, la même institution nous a recontactés en nous disant que nous avions été sélectionnés pour un prêt préautorisé, sans document ni facture, pour un montant de 60 000$. Un petit frais d’ouverture de dossier de 600$ et on pourrait avoir accès au 60K en 2-3 jours.

J’ai fait ni une ni deux, et j’ai accepté: on peut toujours utiliser 60 000$ de plus dans le cash flow. Go !

Erreur

Erreur indeed! Si t’as pas besoin de 60,000$, tu ne le prends pas! Oh, on peut toujours se faire accroire qu’on a besoin de 60K de plus, mais est-ce vraiment la réalité ? Peut-être, mais il faut se poser au moins 3 questions.

1- Que vas-tu faire avec cet argent ?

Comment vas-tu utiliser ce fric ? Quel est ton projet ? Vas-tu le mettre sur un vendeur ? Sur un équipement, sur de la publicité ? Si tu n’as aucun projet, alors tu n’en a pas besoin. C’est non. On ne paie pas l’épicerie avec un prêt. On va chercher des clients pour payer l’épicerie.

2- Combien va rapporter le prêt ?

Si tu as un projet: combien va rapporter ce projet ? Tu ne le sais pas ? C’est non.

Tu sais combien va rapporter ton projet ? Excellent. Maintenant, faisons quelques calculs. Un prêt de 60K sur 5 ans à 5% représente des paiements de 1,132$ par mois. C’est 13,584$ par année. Et sur 5 ans, c’est 67,920$. Est-ce que ton projet générera moins de 67,920 ? C’est non. Il génèrera plus ? Good, combien plus. Et quel est le risque que tu sois prêt à assumer ?

Aujourd’hui, j’aurais beaucoup de mal à prendre un prêt si je ne suis pas à 80% certain de pouvoir générer le double du capital durant son terme.

3- Dois-tu cautionner personnellement le prêt ?

D’abord, c’est quoi une caution ?

Le cautionnement est un contrat par lequel une personne s’engage personnellement envers le prêteur (parfois appelé « créancier ») à remplir l’obligation de l’emprunteur (parfois appelé « débiteur ») si ce dernier est en défaut de le faire. Autrement dit, si vous avez cautionné le prêt de votre meilleur ami et qu’il ne le rembourse pas comme convenu, le prêteur pourra exiger que vous remboursiez les sommes dues en lieu et place de votre ami.

Dans le cas qui nous concerne, votre meilleur ami, c’est votre business ;). Donc si votre entreprise ne peut pas rembourser le prêt, la banque ira cogner à votre porte personnelle pour que vous remboursiez. Vous n’avez pas d’argent ? La banque pourra saisir vos biens, ou vous forcer à aller en faillite. Pour plus d’informations sur les cautions: Quelles sont les conséquences d’agir à titre de caution.

Donc, si tu dois cautionner personnellement le prêt: c’est non! Je sais, c’est un peu radical. Mais si tu dois cautionner personnellement et qu’en plus tu n’es pas sur de pouvoir générer au moins le montant du prêt plus intérêt, ça n’en vaut pas la peine.

Si tu as vraiment un projet et que tu dois absolument cautionner personnellement, assure-toi que le prêt est garanti par un des actifs de la compagnie (pas un de tes actifs personnels). Par exemple, le prêt peut être garanti par tes recevables, tes équipements, etc. Si le prêt est garanti et que ça vire mal, les actifs de la compagnie serviront à rembourser les prêts garantis en premier. Donc, tu auras une chance de pouvoir rembourser ton prêt. S’il n’est pas garanti, il sera considéré comme une créance ordinaire et il passera en dernier dans le remboursement. Et dans ce cas, tu es quasi assuré de te ramasser avec 100% de la caution.

Au final: penses-y donc à 2 fois avant d’accepter un prêt :).

Laisser un commentaire