Le Standup Meeting ou comment reconnaître, unifier et énergiser votre équipe

Le Standup Meeting ou comment reconnaître, unifier et énergiser votre équipe

Il y a près d’un an, j’ai voulu instaurer chez INBOX un moment hebdomadaire où chaque membre partagerait à l’équipe sa priorité de la journée. L’idée était d’aider les gens à prioriser ce qu’ils avaient à faire, tout en favorisant l’entreaide. Évidemment, il fallait trouver une façon pour ne pas qu’un meeting de ce genre s’éternise et monopolise tous les membres de l’équipe pendant 1 heure tous les jours.

J’ai donc opté pour une formule « standup », un meeting debout. Parce que lorsqu’on est debout, le meeting ne dure jamais bien bien longtemps. Après 10-15 minutes, les gens commencent à être tannés et, inconsciemment, on devient plus concis, on ne s’éternise pas.

Standup Meeting 1.0

On a commencé à faire notre standup meeting, tous les jours, 10h. On se réunit en rond dans le CareLounge, autour d’une petite table où est posé un portable avec lequel on appelle sur Skype les autres membres de l’équipe qui ne sont pas physiquement présents dans nos bureaux. La caméra est activée, et le portable pointe la personne qui parle. À tour de rôle, chaque personne énonce sa priorité de la journée.

Nous avons fait ça pendant 2-3 mois, et l’exercice était quelque peu difficile. Les gens arrivaient en retard, n’avaient pas pensé à leur priorité, ou ne pouvaient tout simplement pas se présenter en raison d’un autre meeting « plus important »… Je dois avouer bien humblement que, découragé, j’ai pensé à arrêter le tout.

Reconnaissance et neuroplasticité

À cette même époque, au fil de mes lectures, je commençais à jongler avec le concept de reconnaissance et de gratitude. On a toujours tendance à facilement voir les côtés négatifs, ce qui va mal, ce qui est difficile. On a moins tendance à voir le positif. Nous sommes génétiquement bâtis comme ça. C’est un héritage du temps où on devait se battre contre des prédateurs dangereux. À cette époque, il était important de percevoir rapidement tout ce qui pouvait mal tourner. Il en allait de notre survie. Aujourd’hui, dans notre monde de béton, les dangers physiques sont presque complètement absents. Mais on continue à voir plus facilement tout ce qui va mal.

Dans les dernières années, des études en neurosciences ont découvert la neuroplasticité, c’est à dire, la capacité qu’a notre cerveau de se modifier lui même à travers des apprentissages. Cela veut dire qu’on peut entraîner notre cerveau à faire à peu près tout ce qu’on veut. Si on l’entraîne à voir le positif, à voir ce qui va bien, à voir les petites et moins petites choses autour de nous pour lesquelles nous pouvons exprimer de la reconnaissance, nous modifions ainsi notre cerveau pour qu’il devienne plus efficace à accorder plus d’attention au positif, et moins au négatif.

Standup Meeting 2.0

J’ai donc décidé d’incorporer le principe de reconnaissance à notre standup. Je me disais que ce serait une belle façon d’aider les membres de notre équipe à entraîner leur cerveau à voir ce qui va bien, et à focuser sur le positif. Un matin, j’ai annoncé à mon équipe qu’à partir de maintenant, avant d’énoncer notre priorité de la journée, on devrait énoncer une reconnaissance.

C’était bizarre un peu au début. On n’est pas habitué à nommer, une fois par jour, une chose qui va bien, une chose qui mérite notre gratitude. Dans les premières semaines, on a eu beaucoup de reconnaissance pour le beau temps. Bah, c’est mieux que rien, non? 😉 Puis, petit à petit, quelque chose d’incroyable est survenu. Et je ne l’avais aucunement vu venir.

Les gens ont commencé à se reconnaître les uns les autres. On a commencé à se dire merci les uns les autres. On a commencé à entendre des reconnaissances du genre :

Aujourd’hui, ma reconnaissance va à Pierre parce qu’il m’a vraiment aidé hier avec telle ou telle chose

Ma reconnaissance aujourd’hui, c’est Jeff, car il a pris soin de tel client comme un chef hier

Ma reconnaissance va à Isabel qui a réussi à trouver une solution à ce problème et ça m’a vraiment aidé

Et à partir de ce moment, quelque chose d’autre est survenu : plus personne n’était en retard, plus personne n’avait d’excuse, plus personne n’avait d’autre meeting plus important. Tout le monde était là, à 10h pile! Et la chose est compréhensible. Imaginez un endroit où, tous les jours, vous risquez de vous faire reconnaître. Où vous risquez de vous faire dire :

Wow, merci pour ce que tu as fait pour moi hier, c’était vraiment bien. Tu es super hot. Merci!

Imaginez, tous les jours, il y a quelqu’un qui appuie sur votre bouton d‘estime de soi, qui vous apprécie, qui reconnaît votre travail, ce que vous faites ou ce que vous êtes. Comment vous sentiriez-vous?

Depuis que nous avons introduit les reconnaissances, notre standup est absolument incroyable. Nous avons augmenté de façon inestimable notre synergie, les connexions entre les membres de l’équipe, notre niveau de jeu, notre bonheur, notre estime de soi, etc. Tous les matins, nous terminons le standup énergisés pour la journée avec tout plein de positivité. Et comme nous avons embauché pas mal de gens cette année, le standup s’est trouvé à être un excellent outil pour intégrer les nouvelles recrues, et leur faire comprendre et adopter notre culture.

Le standup a été pour nous un « game changer ». Et il continue, tous les jours, de contribuer à notre succès.

Curieux?

Vous êtes curieux? Voici quelques images de nos standup meeting. Et si jamais vous êtes dans le coin du bureau un peu avant 10h, venez nous voir, et vivez l’expérience par vous même. Et je suis très sérieux : à 10h, peu importe qui est dans le bureau, employés, clients, fournisseurs, amis, tout le monde participe au standup!

Commentaires

  1. Guy-Michel Des Lauriers dit:

    Excellent remède contre la réunionite !!!

  2. Merci Guy-Michel. Effectivement, un excellent remède! Et on sait que la réunionite fait beaucoup de victimes!

Trackbacks

  1. […] et de se développer davantage. Pour y parvenir, il organise différentes activités dont le Standup Meeting qui consiste à se réunir debout autour d’une petite table où est posé un portable avec lequel […]

  2. […] et de se développer davantage. Pour y parvenir, il organise différentes activités dont le Standup Meeting qui consiste à se réunir debout autour d’une petite table où est posé un portable avec lequel […]

Laisser un commentaire