1er séjour à l’École d’entrepreneurship de Beauce

Je viens de vivre mon premier séjour dans la Cohorte 9 du programme Élite de l’École d’Entrepreneurship de Beauce (EEB). Et mon billet pourrait s’arrêter tout simplement après le mot suivant: WOW!

Mais ça ne rendrait pas vraiment justice à l’expérience que j’ai vécu. Et comme j’aime partager mes expériences, je vais m’étendre un peu plus sur le sujet 😉

Sortir de sa zone de confort

Alors, je n’ai pas le droit de raconter les détails de ce qui s’est passé, car on veut laisser la surprise aux prochains étudiants. Un des objectifs qu’on cherche à atteindre à l’EEB, c’est de sortir les gens de leur zone de confort. Parce que c’est « where the magic happens!« . Donc on doit garder un élément de surprise. Mais je peux me permettre de partager comment j’ai vécu tout ça.

Je suis donc parti de Montréal mercredi matin, après notre standup meeting au bureau. J’étais vraiment stressé. Et c’est relativement rare que je sois stressé dans ma vie en général. Mais là, je m’apprêtais à sauter dans l’inconnu le plus complet. Avec 24 autres entrepreneurs que je ne connaissais pas, probablement tous avec des têtes fortes et un gros égo (un peu comme moi ? ;)). Pas un environnement super confortable, disons…

Mais je me suis quand même rendu à l’autre bout du monde, soit Saint-Georges de Beauce ;). J’ai défait mes valises et je suis allé rencontrer ma cohorte. Les premières minutes ont été hautement inconfortables, comme il fallait s’y attendre. Mais dès que la première activité a commencé, j’ai commencé à me détendre un peu. Et quelque chose d’incroyable est arrivé. 10 minutes après avoir commencé le premier séjour, tout le monde était presque complètement détendu, avec un sourire aux lèvres, tout le monde commençait à relaxer un peu.

La magie de l’EEB

Le soir, on se connaissait pas mal tous. Le jeudi, on a commencé à devenir des amis. Le vendredi, on est devenu des chums. Le samedi, on est devenu une équipe. Et le dimanche, on avait l’impression de se connaître depuis des années et on ne voulait plus se quitter.

Je ne sais pas ce qu’ils mettent dans la nourriture (oh! qui est 5 étoiles d’ailleurs!), ou comment ils font pour opérer cette magie, mais il y a quelque chose d’incroyable qui se passe à l’EEB. Je sais d’ores et déjà que l’École contribuera à changer ma vie et celle de mes 24 collègues de cohorte, pour le mieux!

Durant ce premier séjour, j’ai pris 35 pages de notes, des dizaines d’idées et des dizaines de TODO à faire en rentrant chez moi. Voici d’ailleurs à quoi ressemble une page de mes notes.

Notes école d'entrepreneurship de Beauce

Je me demande sérieusement pourquoi j’ai attendu tout ce temps avant de m’inscrire!

À essayer!

À tous mes amis entrepreneurs, je vous recommande chaudement d’essayer un 24 heures à l’École. Et ne regardez pas le prix. C’est un investissement. Ne serait-ce que pour les autres entrepreneurs que vous allez rencontrer lors de ce séjour. Juste avec le réseautage, vous aurez votre ROI. Et avec ce que vous allez apprendre, vous risquez de changer votre vie!

Si vous avez quelques questions que ce soit, il me fera plaisir de vous répondre et de vous donner plus d’infos. Écrivez un commentaire ci-contre ou écrivez-moi ici.

J’ai déjà hâte de vous parler de mon prochain séjour! À suivre!

Laisser un commentaire